Information importante : Commandez avant le 17/12 pour être assuré de recevoir votre colis pour le 24/12. 

Les Battle Royal, leur histoire et leur engouement

Publié par Geekabrak SARL le

Les Battle Royal, leur histoire et leur engouement

Qui, en ce moment, n’a pas entendu parler des Battle Royal ?

 

Entre Fortnite, PUBG, et maintenant Apex et COD, le choix est large pour les adeptes de ce « nouveau » mode de jeu qui fait tant parler de lui.

 

Avant tout, connaissez-vous l’origine des Battle Royal ?

 

Tout d’abord, le terme Battle Royal tire son origine d’un roman Japonais datant de 1999 portant ce nom. Le roman Battle Royal de Kōshun Takami a connu un franc succès dans le pays de l’innovation, et inspirera en premier lieu deux films ainsi que plusieurs animes. D’autres rajouteront également que ce type de jeu a été inspiré par des films tels que la série des Hunger Games.

 

Battle Royale GEEKABRAK

 

La genèse du jeux vidéo Battle Royal

Il faudra alors attendre l’année 2013 pour voir sortir de l’ombre le premier projet de Battle Royal, DayZ.

 

Disponible en téléchargement uniquement, DayZ de Bohemia Interactive est un Battle Royal en mode survie, dans lequel vous débuterez les mains vides dans un monde post-apocalyptique, livré à vous même. Vous devrez faire face au manque de nourriture, à des habitants zombies, mais également aux autres joueurs… On notera un succès intéressant dès sa sortie Beta en 2013 (Le premier million de joueur atteint en seulement un mois après la sortie de cette version). À ce jour, DayZ reste tout de même dans la course des Battle Royal avec plus de quatre millions dexemplaires vendus en fin 2018, grâce à des mises à jours régulières et une communauté relativement solide.

 

Cependant, l’année 2017 fut un premier tournant pour le marché du Battle Royal. Les concurrents ont senti l’engouement général autour de ce mode de jeu et semblent prêts à en tirer quelques parts de marché.

 

DayZ GEEKABRAK

 

PUBG, Battle Royal nouvelle génération

PUBG Corporation, filiale de Bluehole, ne manquera pas le coche et démarre fort avec la sortie de PlayerUnknown’s Battlegrounds en accès anticipé dès mars 2017 sur PC et plus tard sur consoles. Jeu qui va alors devenir très vite une référence mondiale du Battle Royal. En trois mois, ils atteignent les résultats obtenus par DayZ en 5 ans, alors que la version définitive n’a pas encore vu le jour (la sortie définitive sera pour décembre 2017). La couleur est annoncée, la concurrence sera rude.

 

Dans ce jeu, votre joueur sera parachuté d’un avion cargo pour se retrouver sur une île, avec 99 autres joueurs prêts à en découdre. Tout comme dans DayZ, vous débuterez les mains vides et votre premier objectif sera de vous équiper, pour ensuite partir à la recherche des autres joueurs (Ou les attendre, à vous de voir !). Mais attention, pour éviter que les joueurs puissent « camper » durant toute la partie, la zone de combat se rétrécira au fil du temps, à un endroit aléatoire de la carte, dans le but de réduire l’espace entre chaque joueur et pour forcer leurs déplacements. La zone de combat deviendra de plus en plus petite (Vous subissez des dégâts si vous êtes en dehors), et ce jusqu’au duel final. À vous maintenant d’avoir le Winner winner chicken dinner !

 

PUBG GEEKABRAK

 

Fortnite, l'enfant terrible, aimant à joueurs

Venons maintenant au jeu qui a eu un succès encore plus conséquent que PUBG durant l’année 2017… Vous l’avez vu venir… Fortnite.

 

Il faut savoir qu’Epic Games, de base, ne s’était pas axé sur le mode Battle Royal avec Fortnite, mais sur un mode nommé « Sauver le monde ». Concept qui alliait construction et jeu de tir à la première personne.

 

Mais, suite aux ventes phénoménales de PUBG et à l’enthousiasme autour du Battle Royal, Epic Games décide de travailler sur un Battle Royal. Ils s’aperçoivent rapidement que l’adaptation du jeu en Battle Royal ne sera pas un problème avec les moteurs déjà utilisés et développent, en près de deux mois, un mode Battle Royal en complément du mode Sauver le monde. On y retrouve le même fonctionnement que PUBG avec un mode de construction en plus, et ceci dans un univers davantage Cartoon.

 

Afin de le faire connaître au plus grand monde, ils décident de mettre ce mode de jeu en Free-to-play. Chose faite, deux semaines après la sortie du Battle Royal de Fortnite, 10 millions de joueurs étaient déjà présents sur les serveurs. Jackpot pour Epic Games, qui n’en restera pas là et qui organisera d’emblée des tournois à gains importants pour susciter l’intérêt des joueurs professionnels et augmenter encore la communauté, déjà considérable, autour du jeu. Le jeu se développera ensuite sur une multitude de plateforme (Jusqu’à iOS et Android) jusqu’à connaître le succès que nous lui adressons aujourd’hui.

 

Ce succès allait bien évidemment arriver aux oreilles des plus grosses compagnies d’édition de jeux vidéo, qui eux aussi, bien-sûr, vont se mettre à travailler sur du Battle Royal.

 

Fortnite GEEKABRAK

 

Activision surfe sur une vague ascendante

 

Ça ne loupera pas, en 2018, Activision annonce la sortie de son nouveau Call Of Duty Black Ops IIII, dans lequel ils préparent l’arrivée d’un nouveau mode… Le mode Blackout. Mode qui sera en fait un Battle Royal dans lequel le joueur pourra incarner des personnages emblématiques de la licence Black Ops, dans une carte annoncée comme « la plus grande carte jamais conçue pour un Call Of Duty ». Nous retrouverons toujours le même principe de « loot » et de zone de combat, mais cette fois dans un univers futuriste (L’histoire se déroule en 2042).

 

La communauté des Call Of Duty étant une communauté très solide, le jeu est bien accueilli et reçoit des avis positifs de la critique, mais les ventes ne sont pas au rendez-vous comme l’espérait Activision. En effet, on note une baisse de près de 50% des ventes entre CoD WW2 et CoD Black Ops IIII… Cependant, à ne pas mettre aux oubliettes trop vite, CoD reste une des plus grosses licences du jeu vidéo, et des lancements difficiles ne sont pas forcément synonyme d’échec (Comme nous l’a démontré Rainbow Six Siege !).

 

CoD Black Ops 4 GEEKABRAK

 

Le dernier né, décrocheur de record

Les compagnies d’édition n’allaient pas en rester là… Début de cette année, c’est au tour d’Electronics Arts de nous faire découvrir son nouveau Battle Royal… Apex Legends.

 

À contrario de ses concurrents où le joueur doit survivre seul, et même s’il est déjà possible de jouer en équipe dans d’autres Battle Royal, Apex Legends a décidé de n’appliquer pour le moment qu’un mode équipe. Le joueur est alors avec 2 équipiers, contre 19 autres équipe de 3.

L’univers est également assez différents des concurrents, ici vous incarnerez des héros ayant chacun un pouvoir avec des caractéristiques bien spécifiques. Le jeu d’équipe primera (Il vous sera difficile de survire longtemps si vous partez à l’aventure en solo !) et fera découvrir un nouvel aspect du Battle Royal, également en Free-to-Play.

 

On pourra d’ailleurs noter une absence d’exposition médiatique lors de la sortie du jeu. En effet, EA s’est voulu discret sur la commercialisation d’Apex Legends, souhaitant faire parler le jeu de lui-même et demande plutôt à des journalistes et des influenceurs du jeu vidéo de venir le tester. Le résultat est alors bien positif pour la société américaine, plus de 2,5 millions de joueurs s’y essaient lors des premières 24h, et le jeu monopolise les premières pages de Twitch et des tendances jeu vidéo Youtube

 

Apex Legends GEEKABRAK

 

De belles heures attendent Apex Legends, et le Battle Royal en général…

 

Aurons-nous droits à d’autres Battle Royal courant cette année selon vous, ou pensez vous que le marché est déjà saturé ?

 

Et surtout, n’hésitez pas à nous dire quel est votre Battle Royal préféré !


Partager ce message


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.