Information importante : Commandez avant le 17/12 pour être assuré de recevoir votre colis pour le 24/12. 

Les meilleurs mangas édités en France

Publié par Geekabrak SARL le

Les meilleurs mangas édités en France

Les 5 mangas préférés de la rédaction

 

Les goûts et les couleurs nous poussent à diversifier les choses qu’on aime, au risque d’en choquer plus d’un (JE N’AIME PAS ONE PIECE) ! Cependant, c’est grâce à ces échanges que nous pouvons lire de véritables pépites à côté desquels nous serions probablement passés sans en avoir vu ne serait-ce que la couverture. C’est pourquoi cet article va vous présenter les 5 mangas préférés de l’équipe GEEKABRAK, ceux qui les ont marqués depuis leur plus tendre enfance !

 

1. Dragon Ball

Dragon Ball GEEKABRAK

Là-dessus, l’équipe est unanime : Dragon Ball est LE manga par excellence, celui qui les aura le plus marqué. L’histoire de Goku était, est et sera toujours culte. Les dessins de Akira Toriyama sont devenus des références dans le monde du manga, mais également dans le monde du jeu vidéo (il suffit par exemple de regarder Dragon Quest). Le fait de pouvoir suivre Goku de son enfance jusqu’à son âge adulte durant les 42 tomes, tout en mêlant l’humour, le drame et l’aventure permet au lecteur de se plonger dans l’univers qu’a voulu retranscrire Toriyama dans son Manga.

Pour résumer, il est connu de la plupart, mais mérite toujours autant d’éloges, et restera une référence pour bon nombre des lecteurs nés dans les années 80-90.

 

 

2. Naruto

   Naruto GEEKABRAK

Naruto est également un manga culte : ce fut l'un des plus gros succès de l'histoire du manga en France (mais également au Japon, et dans le reste du monde).

Naruto reprend les traits du shonen sans essayer de le cacher : un héros un peu naïf qui cherche à être le meilleur de sa catégorie, la jeune fille un peu maladroite, l’antihéros au lourd passé, etc. Cependant, le fait d’exploiter le thème des ninjas aussi profondément permet à l’auteur de procurer un certain charme à son œuvre. Au fur et à mesure que nous avançons dans le manga, au fil des tomes, l’auteur confie plus d’importance aux détails, cherche à donner une profondeur et une complexité supplémentaire. Nous retrouvons d’ailleurs le même concept que dans Dragon Ball, grâce à l’évolution des personnages. Nous commençons notre lecture avec un Naruto enfant, pour la terminer avec un Naruto adulte.

Pour résumer, Naruto peut se hisser à la même marche que Dragon Ball, il fait totalement partie de la culture Manga, et son succès n’est pas anodin : nombreux sont les lecteurs à avoir grandi avec leur héros ! 

 


3. Soul Eater

Soul Eater GEEKABRAK

Soul Eater est un manga qui sort de l’ordinaire. En effet, son univers plutôt sombre et ses personnages ayant tous leur lot de défaut sortent de l’ordinaire, et casse certains des codes du shonen. Certes, Maka et Soul sont les personnages principaux, mais le manga ne fait pas de fixette sur ces derniers, en effet, nous suivons également l’avancé d’autres personnages.

Atsushi Okhubo, le mangaka à l’origine de Soul Eater, aura démarré ce projet de 25 tomes à l’âge de 24 ans avec seulement 1 seul manga à son actif ! (Certes, Eichiri Oda est un génie dans sa catégorie avec One Piece.)

Pour résumer, la seule chose que nous pouvons reprocher à ce manga, ce sont certaines passades un peu molles… mais surtout qu’il se termine trop vite, on aurait voulu plus de 25 tomes !

 

 

4. Fullmetal Alchemist

Fullmetal Alchemist GEEKABRAK

Fullmetal Alchemist se déroule dans un univers style steampunk dans le premier quart du XXème siècle. Il totalise 27 tomes, et a été édité en France par Kurokawa.

L’histoire nous narre l’aventure d’Alphonse et Edward Elric, deux frères vivants avec leur mère depuis le départ de leur père, alchimiste légendaire. Suite au décès de leur maman, les deux frères vont transgresser une règle élémentaire de l’alchimie, celle de la transmutation humaine. Ils en paieront le prix fort…

Pour résumer, ce Manga prend aux tripes, arrachera même quelques larmes à certains. Les deux frères devront faire face à des drames qui les tirailleront et qui les blesseront au plus profond de leur âme.

 

 

5. Love Hina

Love Hina GEEKABRAK

Car oui, même si l’équipe est essentiellement composée d’hommes virils, il n’en est pas moins qu’un shojo ressort dans notre TOP 5 !

Nous retrouvons notre héros Keitaro Urashima, un loser (oui, il n’y pas d’autres mots malheureusement), maladroit à souhait et extrêmement seul, qui essaie tant bien que mal de rentrer dans la prestigieuse université de Todai (même s’il échoue encore, et encore…).

Souhaitant se réfugier chez sa grand-mère, il se rendra compte que l’auberge familiale est devenue une pension pour jeunes filles… mais pas dans la meilleure des situations !

Contrairement à un scénario d'une énième série avec le héros et son harem, Keitaro ne cherche pas à provoquer les situations un peu coquines dans lesquels il se retrouvera (et on n'évitera pas les très nombreux plan « culottes » ceci dit), mais utilisés avant tout pour un usage comique. Et ça fonctionne.

Pour résumer, Love Hina, malgré son pendant Shojo, ravira la plupart des garçons également. Son comique est bien maîtrisé, et fera esquisser des sourires ou des rires à la plupart des lecteurs.

 

 

Manga Bonus : Detroit Metal City

Detroit Metal City GEEKABRAK

Ce manga est un peu hors catégorie, mais c’est probablement le manga qui nous aura fait le plus rire ces dernières années.

Ce manga est le genre d’œuvre à laquelle on s’attache beaucoup, mais on ne peut pas trop argumenter pourquoi. Tout simplement parce que l’humour omniprésent et les situations gênantes poussent le lecteur à rire. Ce même humour qui nous pousse à oublier les imperfections que pourraient présenter ce manga.
Le pitch lui-même donne le ton : Soichi est un jeune homme qui rêve de devenir un star de la JPop, suivre la mode et vivre à Paris, la capitale des arts… Cependant, il est également Krauser II, chanteur-guitariste du groupe ultra violent de Death Metal DMC. Et malgré qu’il répète incessament que ce n’est pas ce genre de musique qu’il veut faire… lorsqu’il monte sur scène, Krauser II prend un plaisir fou et se complaît dans la violence de sa musique !

Pour résumer, ce manga est IDÉAL pour déconnecter, de rire un bon coup… Comme on dit, mettre le cerveau sur OFF et rire niaisement à ce qu’il se passe.

 

 

Et vous, quels sont vos mangas préférés ? N'hésitez pas à nous le dire dans les commentaires, on se fera un plaisir d'aller dévorer les titres qque l'on ne connaît pas !


Partager ce message


Message plus récent →


  • J’entends beaucoup de bien de Soul Eater. Je vais peut-être me laisser tenter ^^

    NakedSam le

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.