Activision Blizzard licencie presque 10% de ses employés

Publié par Geekabrak SARL le

Activision Blizzard licencie presque 10% de ses employés

Nous parlions hier du studio Hangar 13 qui cherchait à recruter de nouveaux employés en préparation d’un nouveau jeu, après un Mafia III en demi-teinte…

Eh bien aujourd’hui, c’est l’inverse ! Activision Blizzard, malgré un résultat en hausse, se séparer de 800 de ses employés, rien que ça…

 

Des résultats faramineux

7,5 milliards de chiffre d'affaires, 1,98 milliard de bénéfice opérationnel et 1,8 milliard de bénéfice net. Ce sont les chiffres engrangés par Activision Blizzard sur l’année 2018, considéré par le PDG Bobby Kotick comme étant « les meilleurs résultats de l’histoire de l’entreprise ». Des résultats qui ne sont pas à la hauteur, selon Bobby Kotick, qui estime que l’entreprise n’a pas « réalisé tout son potentiel ».

 

Activision Blizzard GEEKABRAK

 

Une réorganisation de l’entreprise

Selon le prévisionnel de l’entreprise pour l’année 2019, Activision Blizzard plancherait sur un chiffre d’affaires de 6 milliards de dollars. Il y aura également une réorganisation des staffs, et une baisse (voir abandon) de certains projets qui n’auraient pas le succès attendu.

Les départements enclins à des licenciements sont donc les branches administratives, marketing, ainsi que la branche E-sport. Ces économies permettraient alors d’investir dans le développement des plus grosses franchises de l’entreprise, tels que Call of Duty, Overwatch, Warcraft, Heartshtone, Candy Crush, etc…

L’entreprise comptant 9.600 salariés l’année passée, 8% de cet effectif sera donc licencié, ce qui représente 800 personnes. Cependant, le PDG Bobby Kotick tient à signaler que chacune des personnes licenciées auront droit à leurs indemnités de licenciement (contrairement à ce qui s’était passé chez Telltale…), ainsi qu’une aide à la réinsertion afin de trouver de nouvelles opportunités.

 

Activision Blizzard GEEKABRAK

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.