Toute l'équipe GEEKABRAK vous souhaite une très bonne année 2021 !

La Banlist de Décembre 2020, bonne ou mauvaise nouvelle ?

Publié par Geekabrak SARL le

La Banlist de Décembre 2020, bonne ou mauvaise nouvelle ?

Cartes Bannies (3) 

          - Croilien
La première carte bannie dont nous allons parler est Croilien. Bannie dans l'OCG depuis quelques mois, celle-ci rejoint finalement la liste des cartes bannies du TCG. Et pour cause : tristement célèbre pour le combo réalisable avec Halqifibrax (ou Needlefiber pour les vieux de la vieille) que la quasi-totalité des decks combos se permettait d'abuser sans la moindre once de vergogne, celui-ci ne sera désormais plus disponible et ira rejoindre le panthéon des combos génériques complètement pétés. Ce qui n'est pas pour déplaire au joueur "contrôle" que je suis...
Pour rappel : Croilien s'invoque par Lien en utilisant un autre monstre Lien de classification minimum Link-2 comme matériel. Le contrôleur de la carte peut ensuite invoquer un nombre de jetons égal à la classification Lien du monstre utilisé comme matériel. Konami pensait bien faire en imposant la restriction faisant que les jetons invoqués ne puissent pas être utilisés pour d'autres invocations Lien mais.. ceux-ci restent utilisables pour des invocations Synchro. Invocations Synchro nécessitant un syntoniseur qu'Halqifibrax invoque depuis le deck. A la fin de ce combo, on pouvait facilement finir sur deux negates avec le Dragon Sauvage Chargeborrelle et Héraut de la lumière Arc. Quand on connait Yu-Gi-Oh! et la puissance intrinsèque des effets de négation à l'heure actuelle, on ne peut que comprendre le choix de Konami de bannir Croilien afin de promouvoir un environnement de jeu plus diversifié (car pratiquement tous les decks combos avaient accès audit combo) et moins frustrant pour le joueur qui doit subir tout le combo pour la 437ème fois.

          - Dragon Buster, Épée Destructrice
Deuxième carte à rejoindre la liste des cartes bannies et, de la même manière que pour Croilien, pour cause : "Dragon Buster, Épée Destructrice", bien qu'elle ne brille pas par ses statistiques, permet d'empêcher votre adversaire d'invoquer depuis l'Extra Deck si vous l'équipez à un de vos monstres. On pourrait se dire que bien que l'effet soit extrêmement fort, le fait qu'il soit assez difficile d'équiper cette carte à un monstre (car on ne peut l'équiper par son propre effet qu'à un monstre "Buster Blader") permet d'équilibrer le combo. Cependant, l'arrivée de "Transporteur Union" dans l'extension "Duel Surchargé" a permis de passer outre cette restriction. En effet, celui permet d'équiper directement un monstre sur votre Terrain avec un autre monstre du même attribut ou type d'origine depuis votre main ou Deck.
 "Dragon Buster, Épée Destructrice" étant un monstre Dragon d'attribut Ténèbres (Le type et l'attribut les plus répandus du jeu...) on comprend rapidement pourquoi le combo connu sous le nom de "Buster Lock" était très répandu dans les decks combos..
Pour résumer, on avait face à nous un combo générique, extrêmement simple à sortir et permettant d'empêcher un joueur d'utiliser son Extra Deck, obligatoire pour la plupart des decks combos. Bon débarras !

          - Fumigène du voleur
La troisième et dernière carte bannie lors du mois de Décembre 2020 est "Fumigène du Voleur". Sortie en Juin 2003 dans l'extension "Legacy Of Darkness", "Fumigène du Voleur" a mis plus de 17 ans avant de rejoindre la ban list Yu-Gi-Oh!. Mais pourquoi bannir cette carte maintenant et pas plus tôt ?
Tout d'abord intéressons-nous à son effet. "Fumigène du Voleur" est une carte Magie d'équipement qui vous permet, lorsqu'elle est détruite en étant équipée à un monstre, de regarder les cartes dans la main de votre adversaire et d'en défausser une. Nous sommes bien d'accord, il s'agit d'un effet plutôt balèze si tenté qu'on peut l'utiliser lors du premier tour. Cependant, il est nécessaire d'avoir le contrôle sur la destruction de sa propre carte.. et c'est exactement ce que permet de faire le deck "Chevalier Noble Inferno".
Il s'agit d'un deck arrivé chez nous avec l'extension "Le Chaos Toon" et l'archétype des "Chevaliers Noble Inferno", un archétype constitué de guerriers d'attribut Feu ayant une excellente synergie avec les cartes Magie d'équipement. En effet, ceux-ci peuvent utiliser des cartes Magie d'équipement directement depuis le Deck, les envoyer au cimetière, les ajouter à leur main, les recycler et en l'occurence... les détruire grâce à l'effet de "Empereur Charles, Chevalier Noble Inferno". Il était donc assez naturel que ce fameux fumigène devienne complètement cassé au sein de ce deck.. et c'est la raison pour laquelle cette carte a rejoint la liste des cartes bannies en ce mois de Décembre 2020.



Cartes Semi-Limitées (1)

          - Retour du Roi Véritable
Auparavant limitée à 1 exemplaire suite à la banlist de Septembre 2017, "Retour du Roi Véritable" vient tenir compagnie à Malveillant au sein de la liste des cartes semi-limitées. C'est donc grâce à ce petit geste que Konami vient apporter son aide au deck "True Draco", deck ayant complètement disparu de la meta depuis la rotation de set banlist de Janvier 2020. Il en faudra cependant bien plus afin de faire revenir ce deck sur le devant de la scène, mais c'est mieux que rien...



Cartes ayant quitté la banlist (5)

          - Cir, Malebranche des Abysses Ardents et Graff, Malebranche des Abysses Ardents
On va faire d'une pierre deux coups avec Cir et Graff. Après avoir été semi limités lors de la précédente banlist, ils sont tous les deux libérés pour le plus grand plaisir des joueurs du deck Abysses Ardents. Ce deck n'étant plus aussi menaçant que par le passé, Konami a jugé bon de laisser le deck retrouver un peu de sa superbe. 

          - Briseur Dragon ABC
Laissez-moi vous conter l'histoire du petit Daxter. Le petit Daxter a construit son deck ABC après avoir regardé plusieurs vidéos sur le net car il trouvait le deck très fun à jouer et à un prix raisonnable au vu de ses performances. Le petit Daxter s'est énormément amusé avec son deck, enchaînant les duels au sein de sa boutique préférée (Geekabrak bien évidemment) avec un succès notable. Le petit Daxter a également sauté de joie lorsqu'il a entendu parler de la Master Rule 2020 qui aurait boosté son deck de façon significative. Mais c'était sans compter sur Konami et sa banlist préventive d'Avril 2020 qui a limité son boss monster favori...
MAIS CA C'EST DE L'HISTOIRE ANCIENNE ABC BEST DECK BABY LET'S GOOOOOOOOOOOOOOO !!
Blague à part, cela fait du bien de retrouver le Briseur Dragon ABC au top de sa forme. Le deck avait déjà retrouvé des forces lors de la précédente banlist car le Briseur était passé de limité à semi-limité. Maintenant, plus rien ne peut l'arrêter !
(Petit message à mon ami Fabio : Tu vas souffrir.)

          - Crapaudilique
Notre crapaud au nom anglais goldé ("Toadally Awesome". Sans déconner y'a plus d'or dans ce nom que sur le Surnaliche.) a subi le même sort que le Briseur Dragon ABC, à savoir une limite imposée lors de la banlist d'Avril (également une limite préventive) puis une semi-limite dans la banlist de Septembre et finalement une libération en ce mois de décembre. Voilà qui fera plaisir à nos amis joueurs de "Paleo Frog" !

          - Mind Augus Evigishki
Après avoir libéré Gustkraken de la banlist lors du mois de Septembre 2020 et constaté que la loop possible avec cette carte ne permettait absolument pas de créer un deck viable, Konami a décidé de libérer Mind Augus des restrictions imposées par sa banlist. Le cynique en moi ne peut s'empêcher de penser que si Konami a décidé de laisser ses joueurs utiliser le maximum d'exemplaires de cette carte, c'est qu'il n'y a pas grand chose à faire avec.. Reste à voir ce que les joueurs vont en faire.




Bilan de cette banlist :
    
Une banlist qui permet d'apporter un peu de diversité au jeu grâce au bannissement de Croilien et qui permet donc de freiner les decks combos qui en abusaient. 
On aurait apprécié que Konami s'attaque au "Roi Véritable de Toutes les Calamités", notamment avec l'arrivée dans la meta du deck Monde Virtuel qui peut en abuser très facilement, empêchant son adversaire de faire quoi que ce soit. Cependant, en l'absence de "vrais tournois", on peut comprendre la décision de Konami de ne pas toucher à un deck qui vient juste de faire son apparition dans la meta. C'est également compréhensible d'un point de vue économique; le jeu en version physique (et par extension les ventes de sets) étant très impacté par l'annulation des tournois, il est normal que Konami ne souhaite pas nerf un deck apparu dans une extension récente.
On est également surpris que Konami n'ait pas touché à "Utopie Zexal", carte pourtant assez craquée depuis l'arrivée du support Numéron mais les faibles performances des decks utilisant cet engine ont du conduire à cette absence de nerf. Pas non plus de restriction sur "Soldat Dragon Sombre aux Yeux Rouges", la calamité des joueurs occasionnels mais qui ne se montrent pas aussi efficace contre les decks meta.

Et vous, qu'est-ce que vous pensez de cette banlist ?

Retrouvez toute notre gamme de produits Yu-Gi-Oh! par ici !



Encore une fois merci à Daxter de La Compagnie des Joueurs pour son analyse sur cette dernière Banlist !

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.